Lettre ouverte d’un médecin au président de la république contre les vaccins obligatoires ! A diffuser rapidement sur tous les réseaux sociaux ! Cette personne doit savoir quelle est soutenue par beaucoup beaucoup de citoyens de France !

Publié par

Lettre ouverte d’un medecin adressee a

Palais de l’Elysée
55, Rue du Faubourg Saint-Honoré
75 008 PARIS
Monsieur le Président de la République,
Madame La ministre de la Santé,
Messieurs et Mesdames les Députés,
Je viens en temps que citoyenne de la république Française, vous faire part de mon refus en ce qui concerne les vaccinations obligatoires et imposées par votre ministre de la santé.
Je ne vais pas parler en qualité de médecin, mais en qualité de parents, grand parents et en temps que personne sensibilisée par la santé de nos enfants… je ne vais pas vous balancer des textes de loi ou autres études relatives au bien fondé de la vaccination ….
NON, NON, vous connaissez toutes ses études et le résultat de ces rapports ….
Toutes ces informations sont en votre possession ; ainsi qu’en celles de votre ministre de la santé !
J’en appelle et je demande en qualité de personne, responsable, en possession de tous mes facultés intellectuelles le droit de choisir en mon âme et conscience la vaccination ou la non vaccination de mon enfant.
En votre qualité de chef d’état, de ministre de la santé, représentant le peuple, dans un pays ou les droits de l’homme sont mis en avant au quotidien le libre ! Entendez nous, respectez nos choix !
Prôné les droits de l’homme au quotidien ne doit pas être uniquement sur le papier, mais ils doivent être réalité !
Je vous écris simplement avec mon cœur de maman, de grand- parents, d’oncle, de tante de frère de sœur…de famille d’enfants malades suite à une vaccination !
Je vous écris car ma vie, celle de mon enfant à été à jamais fauchée suite à la vaccination obligatoire !
Je demande que le respect des lois :
o Code Civil art. 16; 16-1; 16-3; 16-4
o Constitution française de 1958
o Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1 789
o Déclaration Universelle des droits de l’homme de 1950
o La convention d’Oviedo sur les droits de l’homme et la biomédecine. 4 avril 1997. Chap. I Art. 2. Primauté de l’être humain : « L’intérêt et le bien de l’être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science ».
o Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne de 2000
o Loi Kouchner du 4 mars 2002 relative aux droits des malades, art L.1111-4 : « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ».
o La jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH, Salvetti, Décision 9.7.2002
« En tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée »
Respect du code de déontologie des médecins
1. Art. R.4127-2 sur le respect de la personne et de sa dignité
2. Art. R.4127-35 sur l’information des patients
3. Art. R.4127-36 sur le consentement des personnes
4. Art. R.4127-39 sur les procédés illusoires ou insuffisamment éprouvés
5. Art. R.4127-40 sur le fait de faire courir au patient un risque injustifié.
En votre qualité de Représentants du Peuple de France, je vous demande la non promulgation de cette loi, concernant l’obligation vaccinale.
La maman de Julien, Marjorie, Adrien, Pierre et grand-mère d’Eline et Orlane, je vous salue.
Mes coordonnées : M
Adresse :

Publicités

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s