Les agneaux de bébé cultivés avec succès dans le ventre artificiel – Les humains sont-ils le prochain? Ça me rappelle un célèbre livre….

Publié par

Les agneaux de bébé cultivés avec succès dans le ventre artificiel – Les humains sont-ils le prochain?

51 549

  à  trueactivist.com

Huit fœtus d’agneau prématurés ont été maintenus vivants et ont considérablement augmenté dans le «ventre artificiel» pendant quatre semaines.

Lorsque les bébés sont nés prématurément , ils peuvent engendrer toutes sortes de problèmes de santé en fonction de leur début et beaucoup de ces problèmes peuvent causer leur décès au cours de leurs premières années de vie ou entraîner une existence pénible marquée par des visites à l’hôpital et des médicaments. Selon l’ Organisation mondiale de la santé , 15 millions de bébés naissent prématurément dans le monde chaque année et c’est la principale cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans. Environ un million de bébés humains prématurés mouraient chaque année, mais cela pourrait changer avec un nouveau développement par les chercheurs.

Les scientifiques de l’Hôpital pour enfants de Pennsylvanie ont développé un « ventre artificiel » qui réplique les activités de l’utérus et du placenta et a déjà travaillé avec beaucoup de succès dans la culture d’un foetus d’agneau chez un bébé. Dans les tests, les scientifiques ont pu conserver quatre fœtus d’agneau extrêmement prématurés vivants pendant quatre semaines dans leur « ventre » et ont observé que leurs poumons et leurs cerveaux ont poussé, poussé de la laine, ont ouvert les yeux, se sont entraînés, ont appris à avaler et ont eu ce qui est apparu être un organe normal après un examen approfondi.

« Nous avons développé un système qui, aussi près que possible, reproduit l’environnement de l’utérus et remplace la fonction du placenta », a déclaré l’auteur principal, Alan Flake, à New Scientist . «Il est complet de la science-fiction de penser que vous pouvez prendre un embryon et faire passer le processus de développement précoce et le mettre sur notre machine sans que la mère ne soit l’élément essentiel».

Crédit: Children’s Hospital of Philadelphia

t appelé Biobag et son succès peut être épinglé sur le fait que c’est un environnement scellé qui est rempli d’eau et de sels pour imiter les nutriments habituellement fournis par un utérus. Il utilise un système sans pompe pour circuler en continu les fluides et un oxygénateur attaché à leur cordon ombilical utilise leurs propres battements cardiaques pour délivrer de l’oxygène.

Annonces de Revcontent

Grâce aux progrès scientifiques, de nombreux bébés nés entre 22 et 24 semaines ont pu survivre, mais seulement après avoir passé des mois dans des incubateurs dans l’unité de soins intensifs néonatals, avec la garantie qu’ils auront des problèmes de santé chroniques s’ils sont parmi les 30 à 50% en direct. L’objectif pour les médecins dans cette étude est de placer les bébés nés à 24 semaines et de les nourrir dans le Biobag jusqu’à ce qu’ils aient 28 semaines , ce qui est un âge beaucoup plus viable.

« Notre intention ne serait pas de les soutenir sur notre système jusqu’à ce qu’ils soient un bébé gestationux de 40 semaines », a déclaré le Dr Partridge, l’un des chercheurs de l’Hôpital pour enfants, dans une vidéo publiée avec l’étude. « L’idée est de relier le patch rugueux quand ils sont vraiment en difficulté et les transporter jusqu’à un point où ils peuvent faire OK ».

Pour les humains, les médecins devront délivrer le bébé prématuré par césarienne et le fœtus recevrait une dose de stupéfiant. Ils relieraient le circuit du système au cordon ombilical par une veine et, une fois que le sang coulait correctement, le cordon serait détaché de la mère.

Flake and his team are currently speaking with the U.S. Food and Drug Administration to work on turning this Biobag into a viable solution for premature human babies, but scientists say that it would take years for it to get on the market, assuming it’s even accepted.

“We’re in the process of interacting with the FDA, so it’s not impossible that we could be doing a clinical trial one to two years from now,” Flake said.

Some scientists think that the Biobag, though effective, could lead to some ethical issues that interfere with the workplace and abortion policies. They worry that bosses will ask mothers to use the Biobag to avoid long maternity leave or that babies will be unnecessarily subjected to a stressful situation in which they are not guaranteed to survive.

The team knows they have some issues to work on; the bag would need to be three times smaller to fit the humans instead of lambs, the amniotic fluid isn’t perfected and the system doesn’t work for babies delivered vaginally. However, the doctors are confident that they will be able to address all these issues going forward and are excited for the future.

True Activist / Report a typo

Publicités

5 comments

      1. Effectivement, c’est très souvent le cas. Idem pour 1984, également déçu. Pourtant, il y avait de très bons acteurs mais je n’avais pas du tout accroché et ce même en l’ayant revu 3 ou 4 fois.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s