Ouragan Ophelia : après le ciel jaune, la vraie catastrophe en Irlande! Du jamais vu! Que se passe t’il en 2017?

Publié par

Ouragan Ophelia : après le ciel jaune, la vraie catastrophe en Irlande

Ouragan Ophelia : un ouragan sur la France métropolitaine ?

Ouragan Ophelia : après le ciel jaune, la vraie catastrophe en IrlandeOPHELIA – Alors qu’en France et au Royaume-Uni l’ouragan Ophelia a simplement teinté le ciel en jaune, en Irlande le bilan est lourd. Trois morts, de nombreux dégâts et 245 000 foyers toujours sans électricité ce mardi.

L’essentiel sur l’ouragan Ophelia

L’ouragan Ophelia s’est abattu ce lundi 16 octobre sur l’Irlande après avoir été rétrogradé comme une tempête. Le pays a connu les vents les plus violents de ces 50 dernières années, qui ont provoqué la mort de trois personnes. De nombreux dégâts sont à déplorer et 360 000 personnes ont été privées d’électricité. 245 000 le sont toujours ce mardi et beaucoup n’ont également pas d’eau courante. Les rafales annoncées entre 130 et 150 km/h, ont en fait été plus puissantes et ont atteint 191 km/h dans l’extrême sud de l’Irlande, ce qui constitue un record. L’ouragan Ophelia n’a pas eu de conséquences sur la France, mis à part les températures anormalement élevées provoquées par l’air tropical transporté par l’ouragan. Dans le sud de l’Angleterre et sur le quart nord ouest de la France, le ciel s’est teinté de jaune à cause des fumées que l’ouragan a déplacé depuis le Portugal et l’Espagne, où de nombreux incendies sont à déplorer. Quarante et un morts sont annoncés par un bilan provisoire.

Ouragan Ophelia : dernières infos en direct

22:07 – De nombreux foyers sont toujours privés d’électricité en Irlande

Même si l’ouragan Ophélia a quitté les côtes irlandaises, de nombreux foyers sont toujours privés d’électricité sur l’île. Selon BFMTV, 245 000 foyers et commerces sont privés d’électricité et 20 000 foyers sont également privés d’eau courante. Le sud et l’ouest sont les parties les plus touchées de l’île et les conséquences pourraient s’alourdir dans les jours à venir : la compagnie Irish Water a prévenu que les coupures d’eau pourraient concerner 360 000 personnes supplémentaires, car plusieurs pompes et usines de traitement des eaux sont à l’arrêt, faute d’électricité.

20:59 – L’Irlande n’a jamais connu des vents aussi forts depuis le début des relevés météo

Les météorologues sont encore surpris de la force de l’ouragan Ophélia : le vent n’a jamais été aussi fort en Irlande depuis le début des relevés météo. Le record a été battu à Fastnet, dans le sud de l’île. Selon la Chaîne Météo, de nombreuses rafales de vent ont également été enregistrées entre 120 et 170 km/h. Dans le Nord du pays, les vents ont soufflé à 176 km/h et entre 120 et 125 km/h dans les villes de Cork et Dublin. L’Angleterre a également enregistré des rafales de vent importantes puisque la ville de Great Dun Fell a connu des rafales à 150 km/h.

19:31 – Une saison cyclonique qui dépasse les records

Les scientifiques sont perplexes : 2017 a enregistré une saison cyclonique de tous les records. Si le pic d’activité s’établissais statistiquement jusqu’au 10 septembre, la saison des cyclones a lieu en réalité entre juin et novembre. « Septembre 2017 établit un nouveau record de cumul mensuel d’énergie cyclonique dans l’Atlantique, battant septembre 2004, en raison notamment de la durée des épisodes », note le prévisionniste de Météo France Etienne Kapikian au journal le Monde. En tout, sept ouragans majeurs ont eu lieu dans l’Atlantique Nord en 2017.

18:24 – Ophelia, « premier ouragan de cette puissance à évoluer aussi près des côtes européennes »

Ophelia est le sixième événement cyclonique majeur de l’année après notamment Irma et Harvey. Mais Météo France le distingue par son intensité en indiquant qu’il s’agit du « premier ouragan de cette puissance à évoluer aussi près des côtes européennes ». Philippe Caroff, responsable des activités opérationnelles du centre des cyclones tropicaux de La Réunion, complète l’analyse de cet ouragan particulier : « il s’est formé très à l’Est, presque en dehors de la zone tropicale, c’est inhabituel. Du coup, il est remonté en ligne directe vers l’Irlande, avec un trajet raccourci » explique-t-il.

17:40 – L’Irlande redoute la recrudescence des événements climatiques

L’Irlande s’inquiète de voir des phénomènes météorologiques se multiplier après les tempêtes Darwin (2014) puis Desmond et Frank (2015) et Ophelia ce lundi. Un rapport publié en septembre par le Département des Communications et du Changement Climatique estimait que « le nombre de fortes tempêtes devrait augmenter dans la région nord-atlantique. Des projections suggèrent que le trajet hivernal de ces tempêtes pourrait se prolonger au sud et vers l’Irlande plus fréquemment » (AFP).

17:10 – Les restes de l’ouragan sur les côtes françaises

L’ouragan Ophelia a beau être déjà loin des côtes atlantiques françaises, la houle est encore présente. Notamment en Gironde, où les vagues sont encore conséquentes.

16:41 – Ophelia va finir en Norvège

Après son passage très violent sur l’Irlande (3 morts), l’ouragan Ophelia est désormais sur l’Ecosse, le pays de Galles et une partie de l’Angleterre mais sa puissance s’est considérablement réduite. L’alerte « jaune » a été déclenchée, catégorie d’alerte la moins élevée, donc peu ou pas de dégâts sont attendus sur ces territoires. Interrogé par Ouest France, Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France, confirme qu’Ophelia a largement perdu de sa puissance en arrivant sur ces pays et indique que l’ouragan « va finir sa vie tranquillement en Norvège ».

16:13 – Des foyers toujours sans eau et électricité

245 000 foyers sont encore privés d’électricité ce mardi, au lendemain du passage de l’ouragan Ophelia sur l’Irlande. 20 000 d’entre eux sont également sans eau courante. Le sud et l’ouest sont les deux régions les plus touchées. La compagnie Irish Water a alerté les populations que cette coupure d’eau pourrait se renforcer si le courant ne revenait pas rapidement car les usines de traitement des eaux sont à l’arrêt.

15:55 – Pas de drame au niveau des dégâts matériaux

Même s’il ignore encore ce que l’ouragan Ophelia va coûter à son pays, le ministre du Logement et de l’Aménagement Eoghan Murphy a déclaré sur la radio publique RTE que « les premières indications [semblaient] suggérer que le plus gros problème est l’obstruction de certaines routes due à des chutes d’arbres ou de poteaux électriques donc on ne serait pas dans le même ordre de dégâts matériels que nous avons connus lors d’autres tempêtes ».

15:31 – Des surfeurs ont profité d’Ophelia

Ce sont peut-être les seuls qui ont pu tirer profit de l’ouragan Ophelia. Les fortes vagues ont fait le bonheur des surfeurs qui n’ont pas hésité, malgré le danger, a sortir leurs planches.

15:27 – Le bilan passe à 37 morts au Portugal

L’ouragan Ophelia n’a évidemment pas déclenché les feux qui ont ravagé le centre et le nord du Portugal ainsi que la Galice en Espagne mais les vents violents qu’il a provoqués ont attisé ces feux et augmenté la difficulté pour les pompiers de les maîtriser. Le bilan est désormais de 37 morts au Portugal et de 4 en Espagne.

15:11 – Combien va coûter Ophelia à l’Irlande ?

Alors que les dégâts ont été nombreux après le passage de l’ouragan Ophelia, les autorités sont encore dans le flou et n’avancent pour l’instant aucune estimation du coût. « Nous avons commencé les évaluations dans la soirée mais nous aurons une meilleure visibilité dans la journée pour une estimation appropriée et dès que je l’obtiendrai, j’informerai le gouvernement », a déclaré sur la radio publique RTE le ministre du Logement et de l’Aménagement Eoghan Murphy (avec AFP).

14:45 – Le point sur les transports

Au lendemain de l’ouragan qui a provoqué la mort de trois personnes en Irlande, les transports fonctionnent globalement malgré quelques vols annulés et des lignes de bus suspendues temporairement. De nombreuses routes restent bloquées et les équipes d’intervention des différents services étaient à pied d’oeuvre pour les dégager et rétablir le courant tandis que les pouvoirs publics tentent d’évaluer les dommages. (AFP).

12:19 – Ophelia ne devrait pas faire de dégâts en Grande-Bretagne

SI l’ouragan Ophelia a frappé considérablement l’Irlande (trois victimes, des routes inondées, des toits arrachés et des arbres déracinés), la Grande-Bretagne (Angleterre, pays de Galles, Ecosse) ne devrait pas subir les mêmes catastrophes. Les prévisionnistes météo sont rassurant et l’alerte jaune a été mise en place pour lundi et mardi mais il s’agit du niveau d’alerte le moins élevé.

11:44 – Des images toujours plus impressionnantes

L’ouragan Ophelia qui a traversé l’Irlande hier a donné lieu a des images assez spectaculaires, comme ici à Tragumna, a l’extrême sud du pays. Cette zone a été particulièrement touchée par Ophelia.

10:48 – Aucun dégât matériel majeur

Outre les quelques chutes d’arbres, des routes inondées et des toitures arrachées rapportés par les médias irlandais, aucun dégât grave n’est à signaler pour l’instant. Le gros point noir du passage de l’ouragan Ophelia sur l’Irlande reste la mort de trois personnes. Ces trois décès (une femme et deux hommes) sont liés aux chutes d’arbres à cause des vents qui ont atteint par endroits 190 km/h.

16/10/17 –  17:57 – Une troisième victime en Irlande

Une troisième personne est décédée lundi des suites de la tempête Ophelia qui s’est abattue sur le nord-ouest de l’Irlande, a annoncé la police locale. Un homme a été tué par la chute d’une arbre sur sa voiture alors qu’il conduisait au nord de Dundalk, près de la frontière avec l’Irlande du nord, a précisé un porte-parole de la police. Deux autres personnes sont décédées dans le sud du pays: une femme d’une cinquantaine d’années dans un accident de voiture également provoqué par la chute d’un arbre et un homme d’une trentaine d’années mortellement blessé par la tronçonneuse qu’il utilisait pour dégager un arbre. (AFP)

16/10/17 –  16:59 – Un nouveau décès en Irlande

Après l’annonce du décès d’une femme d’une cinquantaine d’années dans un accident de voiture provoqué par la chute d’un arbre à proximité du village d’Aglish (sud), les autorités ont également annoncé la mort d’un homme d’une trentaine d’années, qui a succombé aux blessures provoquées par la tronçonneuse qu’il utilisait pour dégager un arbre couché par la tempête, dans la ville de Cahir (sud). Les autorités ont martelé les messages d’avertissement sur la violence des vents atteignant jusqu’à 150km/h sur la côte ouest du pays. »Je veux qu’il soit clair pour tous que c’est une crise nationale, une alerte rouge qui affecte tous les comtés, toutes les villes, toutes les zones » a martelé le premier ministre Leo Varadkar, craignant « que des gens puissent se dire que la tempête est moins grave que prévue ». (AFP)

16/10/17 –  16:41 – 34 morts au Portugal

Nouveau bilan des ravages des incendies ayant eu lieu au Portugal ce lundi. Au moins 34 personnes ont été tuées par les feux de forêt qui ravageaient le nord du pays et la région voisine de Galice, en Espagne, frappés par des mois de sécheresse et balayés par des vents violents au passage de l’ouragan Ophelia. (AFP)

16/10/17 –  15:21 – Ophelia fait sa première victime

Une femme a trouvé la mort ce lundi dans le comté de Waterford, au sud-est de l’Irlande. Un arbre est tombé sur sa voiture qu’elle occupait seule, indique la chaîne de télévision publique irlandaise RTE. L’ouragan Ophelia a provoqué des rafales de vent jusqu’à 191 km/h.

EN SAVOIR PLUS SUR L’OURAGAN OPHELIA


Un ouragan en France ?

Le cyclone Ophelia ne passe pas sur le territoire français, mais il s’agit d’un événement météorologique qui demeure assez rare dans ces régions de l’océan atlantique. En 2005, déjà, l’ouragan Vince avait surpris les météorologues, du fait de son renforcement à l’extrême est de l’océan Atlantique, en prenant la direction du Portugal. Il s’agissait alors du premier cyclone tropical de l’histoire moderne à toucher la péninsule ibérique. Et les experts estiment que dans un avenir de moyen terme, l’Europe pourrait être davantage sujette à ce genre de phénomène. Dans un rapport récent effectué par des chercheurs de MétéoFrance, intitulé « Le climat de la France au XXIe siècle », certaines prévisions sont alarmantes : selon les climatologues français, « un renforcement des précipitations extrêmes sur une large partie du territoire » de l’Hexagone dans les prochaines années. « Il y a déjà eu des mini-cyclones en Méditerranée, et on s’attend à l’avenir à une augmentation des crues éclairs et des événements de type cévenol ».

Ouragan Ophelia : les images

Ouragan Ophelia : la trajectoire

Ophelia était une « tempête tropicale » jusqu’à lundi 9 octobre, avant de devenir un ouragan, passant progressivement de force 1/5 à force 3/5. Sa trajectoire montre bien que la France n’est pas directement impactée par son passage dans l’Atlantique Nord, malgré des conséquences – modestes – sur la pointe bretonne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s