La répétition des essais nucléaires fragilise les fondements de la roche, ce qui laisse craindre un effondrement de la montagne, des fuites radioactives et même le réveil d’un gigantesque volcan. Les spécialistes craignent un cataclysme!

Publié par

CORÉE DU NORD LES PROVOCATIONS DE KIM JONG-UN POURRAIENT ENTRAÎNER LA DESTRUCTION DU PAYS

La répétition des essais nucléaires fragilise les fondements de la roche, ce qui laisse craindre un effondrement de la montagne, des fuites radioactives et même le réveil d’un gigantesque volcan. Les spécialistes craignent un cataclysme.

En septembre dernier, lors de son discours à l’ONU, Donald Trump menaçait de «détruire totalement la Corée du Nord». Il n’aura peut-être pas besoin d’attendre longtemps, car Kim Jong-Un alias «Rocket Man» pourrait s’en charger lui-même. La quasi totalité des essais nucléaires menés ces dernières années a en effet été réalisée sur un site nommé Punggye-ri, au nord-est du pays. Des montagnes granitiques dont les sous-sols auraient été fragilisés par la répétition des secousses engendrées par les explosions.

>>A lire: Corée du Nord L’itinéraire sanglant du tyran de Pyongyang

Un effondrement et des fuites radioactives

Le 3 septembre, la Corée du Nord a mené son sixième essai nucléaire, mais le premier d’une bombe à hydrogène, dite bombe H. Un essai d’une puissance de 250 kilotonnes, l’équivalent de 17 bombes comme celle d’Hiroshima en 1945, et qui a provoqué un séisme de magnitude 6,3. Un nouveau séisme de magnitude 4,6 a été enregistré quelques minutes après par les centre de séismologie chinois (CENC). D’après les chercheurs, il serait dû à l’effondrement du tunnel d’essai où a explosé la bombe, et qui aurait entraîné la formation d’une cavité de plusieurs centaines de mètres de hauteur. «Une nouvelle explosion pourrait causer l’effondrement complet de la montagne» met en garde un spécialiste du nucléaire dans le journal South China Morning Post.

Des images satellites ont en effet révélé un affaissement de la montagne et des glissements de terrain, selon le site 38 North, spécialiste de la Corée du Nord. Ces secousses provoquent aussi une fuite des eaux souterraines en élargissant les fissures existantes ou en en créant de nouvelles. Des eaux chargées en éléments radioactifs comme le Xénon-133, qui se trouvent ainsi exposés en surface.

>>A lire: Corée-du-Nord Kim Jong-Un revendique la puissance nucléaire de son pays

D. R.

Le réveil d’un super volcan

Mais ce n’est pas tout. Les petits jeux de Kim Jong-Un seraient aussi en passe de réveiller un supervolcan endormi depuis des siècles. A 116 km de la région de Punggye-ri se trouve en effet le Mont Paektu, un volcan haut de 2744 mètres. Sa dernière éruption en l’an 946 avait déclenché un véritable cataclysme, dégageant une énergie 1 000 fois plus importante que celle de l’éruption du Mont Saint-Hélène de 1980. 45 millions de tonnes de soufre avaient été projetées dans l’atmosphère, provoquant un assombrissement durable du ciel. Une telle catastrophe aujourd’hui ferait des milliers de victimes et plongerait le pays dans la famine en raison de la ruine de l’agriculture.

Hors, l’activité magmatique à l’intérieur du volcan semble s’être soudainement réveillée ces derniers temps. Selon une étude publiée dans la revue Scientific Reports, les secousses des essais nucléaires pourraient accélérer la survenue d’une éruption en faisant grimper la pression à l’intérieur de la chambre contenant le magma. D’après leurs calculs, un séisme de magnitude 7 (soit à peine plus quel de dernier essai de septembre) suffirait à déclencher l’éruption. Ceci dit, aucun volcanologue sérieux n’est en mesure de confirmer précisément si la récente réactivation du volcan est est liée ou non aux essais nucléaires.

On ignore bien entendu si Kim Jong-Un se préoccupe de ces menaces ou même s’il en a entendu parler. Toujours est-il que ses dernières provocations se sont concentrées sur l’envoi de missiles intercontinentaux. Ceux-là au moins ne risquent pas d’atterrir sur les montagnes nord-coréennes.

Par Céline Deluzarche

>>A lire:Dictature Corée du Nord : Il s’assoupit pendant une réunion, Kim Jong-Un le fait fusiller !

Mots-clés :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s