Le SPD valide l’accord de coalition avec Angela Merkel! Même pas étonnée ! Rien ne change… on prend les mêmes et on recommence !

Publié par
INTERNATIONAL

URL courte
6261

L’accord du Parti social-démocrate (SPD) pour former une coalition avec le bloc conservateur d’Angela Merkel ne signifie pas que le futur gouvernement sera capable de remplir les objectifs fixés lors de la campagne électorale de 2017, estime le politologue russe Fedor Loukianov, rédacteur en chef de la revue La Russie dans la politique globale.

Après plusieurs mois d’instabilité politique, les sociaux-démocrates ont enfin approuvé l’accord de coalition avec le bloc conservateur d’Angela Merkel, ce qui permet à cette dernière d’entamer son quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement fédéral. Mais cet accord garantit-il que le cabinet de la chancelière pourra remplir tous les objectifs qui sont les siens? Le politologue russe Fedor Loukianov donne à Sputnik son éclairage sur la situation.

«Entrer dans la coalition, d’un point de vue formel, permet aux sociaux-démocrates de préserver le statut qui fait d’eux une des principale forces politiques du pays, mais c’est plutôt un sursis qu’une solution. Ils doivent impérativement prouver qu’un gouvernement avec Mme Merkel à sa tête ne signifie pas la disparition définitive du SPD comme organisation politique idéologiquement indépendante […] Cela signifie que le cabinet d’Angela Merkel ne sera pas fort et uni. Et lors de l’examen de chaque question, les sociaux-démocrates seront obligés de souligner leur prise de position et de faire preuve de leur singularité», estime l’expert.

En conséquence, il n’y aura pas de gouvernement capable de réaliser les projets annoncés lors de la campagne électorale de 2017, c’est-à-dire de donner de l’élan à l’Union européenne par la voie de sa transformation, d’établir de nouvelles relations avec les Etats-Unis, de stabiliser les relations avec la Russie et de trouver un équilibre avec la Chine.

«Le cabinet sera occupé à maintenir ses positions et n’aura pas assez de forces ni de volonté pour réaliser un programme ambitieux», a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, les sociaux-démocrates allemands sont convenus de former un nouveau gouvernement avec l’alliance CDU/ CSU dirigée par Angela Merkel. Le vote auquel ont participé près de 463.000 personnes a duré plusieurs semaines et s’est terminé vendredi. Les deux tiers des sociaux-démocrates ont voté pour la «grande coalition», un tiers contre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s