Un rapport explosif italien sur les vaccins montre qu’Agnès Buzyn a menti! Et les conclusions sont terrifiantes ! La commission européenne va devoir revoir sa copie, et vite! A partager absolument !

Publié par

Un rapport explosif italien sur les vaccins montre qu’Agnès Buzyn a menti

Publié par wikistrike.com sur 16 Mars 2018, 19:31pm

Catégories : #Santé – psychologie#Politique intérieure

Vaccinations: Les militaires italiens meurent les uns après les autres

Vaccinations: Les militaires italiens meurent les uns après les autres

Au moment où la Commission à l’Environnement, la Santé publique et la Sécurité alimentaire du Parlement européen s’apprête à soumettre au voteune résolution sur « les réticences à la vaccination et la baisse du taux de vaccination en Europe », un pavé tombe dans la mare des certitudes vaccinolâtres.

Ce pavé, c’est le rapport officiel d’une Commission d’enquête parlementaire italienne rendu public le 7 février 2018. L’objet du rapport : comprendre les raisons de milliers de décès et de maladies graves chez les personnels militaires italiens affectés à des missions à l’étranger. Les experts ont pris en compte tous les facteurs de risques auxquels ils ont été exposés, au premier rang desquels l’uranium appauvri présent dans les bombes et d’autres agents liés à l’armement. Mais ils ont également analysé d’autres facteurs de risque, notamment pour les soldats jamais partis en mission, et l’un d’entre eux retiendra en particulier notre attention en ce moment : les vaccins.

Après 18 années d’enquête pour déterminer les causes de milliers de décès, cette Commission parlementaire a identifié un risque significatif de développer des cancers et des maladies auto-immunes après l’administration de vaccins combinés et multi-doses, tels que recommandés dans le calendrier de prévention militaire (p. 156 du rapport). Rappelons ici que les vaccins pour les militaires sont identiques aux vaccins pour les enfants (pp. 156-157).

Les résultats de l’examen de la Commission – dont les intérêts ne sont ni en faveur, ni opposés aux vaccins et qui ne peut être considérée comme « appartenant à des mouvements réticents à la vaccination », – sont un sérieux signal d’alarme dans le contexte actuel de l’extension des obligations vaccinales en Europe. Les éléments qui suivent devraient donc faire réfléchir à deux fois les autorités européennes :

• La Commission n’a pas pu trouver une seule étude démontrant la sûreté des vaccins combinés (p. 154).

• La Commission a estimé que « la quantité cumulée des différents composants des vaccins dépasse les quantités autorisées pour les autorisations de mise sur le marché des vaccins monovalents » . Cela signifie que dans les vaccins combinés, la somme des adjuvants (par exemple, aluminium ou mercure), conservants et contaminants biologiques – virus, bactéries, mycoplasmes et mycobactéries, ainsi que l’ADN fœtal humain ou d’ADN animal, provenant des tissus organiques de culture pour la fabrication des vaccins – n’a pas été testée.

• « Les vaccins qui ont un nombre important de composants en termes quantitatifs, mais aussi en variété des composants étrangers, déterminent un nombre plus élevé d’effets secondaires. » (p. 139)

• Entre autres, la Commission s’inquiète de l’usage et de la sécurité des vaccins à base d’adjuvants aluminiques (p. 160) (type vaccins « polio » hexavalents recommandés aussi chez les enfants), des quantités élevées d’ADN humain et animal retrouvées dans certains vaccins (ROR) et de la présence de nanoparticules inflammatoires polluant tous les vaccins. (pp. 157, 159, 165)

Les recommandations de la Commission parlementaire pour l’immunisation incluent :

• L’utilisation de vaccins et de doses isolés plutôt que de vaccins combinés(p. 186)

• Ne pas administrer plus de 5 vaccins (souches vaccinales différentes) lors d’une seule visite.

• Une évaluation individuelle des risques avant la vaccination (pp. 126, 186) à partir des tests sanguins et des antécédents médicaux du patient. Ces tests ont pour objectif de déterminer les changements du système immunitaire et notamment son hyper-activation. La Commission a identifié 81 éléments à tester, en plus des composants actifs des vaccins (pp. 170). Les notices des vaccins recommandent d’ailleurs la vérification de l’état de santé de la personne à vacciner au moment de l’administration du vaccin (pp. 143, 148). Se basant sur ces notices, la Commission a énuméré une série de maladies qui contre-indiquent la vaccination. Le nombre cumulé des effets secondaires repris dans les notices examinées pour les militaires, s’élève à 240. (p. 174) (Précisons que la Commission a uniquement analysé les notices des fabricants, mais que le nombre des effets secondaires mentionné dans les rapports de suivi est nettement plus élevé.)

• Un suivi à long terme de chaque vaccin individuel (1, p. 154).

• De ne pas revacciner pour une maladie pour laquelle l’immunité est déjà existante, comme pour les personnes ayant fait des maladies d’enfance.

Les recommandations de la Commission parlementaire pour une politique vaccinale plus sûre incluent :

• Le développement de vaccins « purifiés » pour limiter l’accumulation de composants toxiques. (p. 155)

• Des études permettant d’évaluer les effets et la sûreté de la vaccination à moyen et long termes. La plupart des vaccins ne sont évalués que sur une très brève période, quelques jours parfois ou semaines et généralement moins d’un mois. (pp. 155, 185)

• De meilleures études sur les composants des vaccins, notamment les adjuvants et contaminants.

« Erreur en deçà des Alpes, vérité au-delà » ?

À la lecture de ce rapport, tout ce qu’il y a de plus officiel, plusieurs questions se posent :

• Si un militaire court un risque avec plus de 5 vaccins, nos enfants sont-ils vraiment en sécurité avec 9, 11 ou 21 (par ex. hexavalent 8 souches + Prevenar 13) ?

• Que dira notre ministre de la Santé Agnès Buzyn des conclusions de ce rapport, elle qui déclarait encore il y a peu : « Nous avons la certitude que ces vaccins sont inoffensifs » ?

• Les autorités européennes peuvent-elles en conscience ignorer les conclusions de ce rapport et s’engager résolument dans la fuite en avant que constitue la proposition de résolution du Parlement européen sur les réticences à la vaccination ?

En effet, l’Article 3 de la proposition de résolution du Parlement européen « souligne que les vaccins sont sûrs selon l’OMS, puisqu’un vaccin autorisé est rigoureusement testé lors de multiples essais cliniques, avant que son utilisation ne soit approuvée, et ensuite régulièrement réévalué après sa mise sur le marché » .

Nous vous reparlerons prochainement des avancées de ce projet européen, et comment vous pouvez vous mobiliser, mais sachez d’ores et déjà qu’une copie du rapport a été transmise au Parlement européen, et les quelques éléments qui précèdent aux députés européens. Ils ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas.

 

Références :

Rapport entier de la commission parlementaire italienne ici

Traduction en anglais validée par la cour de Gènes ici.

Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

 

 

Source

Publicités

31 comments

      1. Avez vous lu le rapport dans son intégralité ? Je vous y invite: vous constaterez que les militaires italiens recevaient en une fois 20 vaccins dont la malaria, fièvre jaune, encéphalite japonaise,typhoide, rage, choléra et agents biologiques dangereux . Il est donc malhonnète de dire que c’est ce que le ministère de la santé propose pour nos enfants . D’autant plus que ces vaccins appliqués aux seuls militaires sont précisément ceux qui ont le plus d’effets secondaires, toute personne ayant du les prendre avant de voyager ayant pu le constater . Il reste malgré tout des éléments de discussion intéressants sur la nécessité d’un examen préalable avant vaccination mais il est dommage que ces sujets soient traités sur les blogs de manière aussi passionnée et partiale (surtout quand cela s’appelle la vérité …..)

        Aimé par 1 personne

      2. Pour être fille d’officier de marine je sais quels sont les vaccins obligatoires..Merci! Pour la vérité il est aisé de la connaître face à des vaccins administrés aux enfants avec le recul puisqu’aux usa malheureusement il y a déjà de nombreux cas de maladies..dont l’autisme..entre autres! Avec le décalage dans le temps les symptômes de maladies apparaissent. Ce n’est pas encore le cas en Europe mais ça l’est ailleurs..il suffit de chercher un peu!… Après, chacun est libre de penser ce qu’il veut et de faire ou non vacciner ses enfants..Avez-vous des enfants? Sur la question bénéfices risques il faut vraiment s’interroger non?

        Aimé par 1 personne

      1. Excusez-moi mais vu votre précédent message je ne comprend pas la teneur de celui-ci! Incohérente attitude de votre part! Le précédent laisse à penser que la dénonciation des vaccinations est effectivement une réalité..alors que celui-ci est plutôt limité insultant! Alors doit on se comprend mal, soit faut vous faire soigner mon vieux! Shut up for you!!

        J'aime

  1. « …Au Neural Dynamics Research Group de l’Université de la Colombie-Britannique au Département d’ophtalmologie et de sciences visuelles, le Dr Lucija Tomljenovic a obtenu des documents qui démontrent que «les fabricants de vaccins, les compagnies pharmaceutiques et les autorités sanitaires connaissent les multiples dangers associés aux vaccins qu’ils destinent au public. C’est une fraude scientifique, et leur complicité suggère que cette pratique continue à ce jour .  »
    ….La corruption de l’industrie médicale dans le monde entier est un problème énorme, peut-être plus dangereux que la menace de toutes les guerres combinées. Avons-nous une telle hypnose et une foi aveugle en nos médecins simplement à cause de leurs manteaux blancs que nous croyons qu’ils sont infaillibles? Et, à leur tour, ont-ils une telle foi aveugle dans les revues médicales recommandant un nouveau médicament miracle ou vaccin donné qu’ils se précipitent pour donner les médicaments ou les vaccins sans tenir compte de ces problèmes plus profonds? » (traduction Google) https://journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/

    J'aime

      1. Bien entendu et désolé pour la méprise que mon précédent commentaire a pu vous causer (shut up ..) : Cela ne s’adressait pas à vous mais à Stram « source bidon ».

        Aimé par 1 personne

  2. Votre texte est extrêmement difficile à lire – lettres blanches sur fond noir – je n’ai pas pu le terminer . Dommage, j e ne peux pas diffuser un texte que je n’arrive pas à lire.
    Vous êtes inconscients.

    Aimé par 1 personne

    1. Inconscients? Jusqu’ici tout le monde a réussi à le lire sans soucis.. et c’est lettres grises sur fond marron en fait..navrée pour vous si vous n’y parvenez pas Patrice..avez vous une adresse mail ou autre où je puisse vous le faire parvenir..lettre noire sur fond blanc 😊?

      Aimé par 1 personne

    2. @Patrice : C’est pourtant simple : vous faites un copié/collé dans un éditeur de texte (Word ou autre) en y joignant un lien vers l’article.
      Ensuite vous pouvez diffuser l’ensemble ou bon vous semble …
      Au fait, pourquoi « inconscients » ?

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, je suis une jeune maman qui a un petit bout de bientôt 2 ans.
    Pour l instant je n ai pas fais vacciner mon petit bonhomme, mais j ai bien conscience qu’ à son inscription en maternelle, dans un peu plus d’ un an on me demandera des comptes…
    Que faire, avez vous des solutions à me proposer?
    Bonne journée à tous.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Floraya. Pour l’instant vous n’avez pas encore forcément à vacciner votre petit bout.. a la vitesse ou vont les choses on peut espérer un changement de position des politiques d’ici son entrée a l’école ! La polémique prend régulièrement de l’ampleur, que ce soit outre Atlantique ou maintenant en Europe! Espérons que ça aille dans le bon sens d’ici là…bonne soirée

      Aimé par 1 personne

  4. Je pensais que le vaccin protéger maintenant je pense que c’est fait pour nous achevé 57 plus toutes ses dents mais plus de télé et de médecins depuis 7 ans quel bonheur je ne préfère pas savoir ce que j’ai comme saloperie implanté par dictature gouvernementale le fléau de la race humaine par des enjeux de personnes sans scrupules pour nous éradiquer au final .

    Aimé par 1 personne

  5. Rapport du parlement italien de 250 pages sur une surmortalité des militaires italiens suite à différentes causes, radiations accidents armes à feu …….et sur vaccination.
    10 pages sur la vaccination qui peut compter jusqu’à 43 vaccins dont les maladies tropicales, les gaz de combat et des vaccins contre des produits classés secret défense.
    La conclusion .:peut être une cause réserver les vaccins  » spéciaux  » aux opérations spéciales mesure de précaution.
    http://documenti.camera.it/_dati/leg17/lavori/documentiparlamentari/IndiceETesti/022bis/023/INTERO.pdf

    J'aime

  6. Vous avez mis la photo de la ministre du travail … et j’aurais voulu diffuser l’article, mais ça fait peu crédible … un détail certes … mais bon …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s