Ce dictateur de 91 ans a 209 000 poursuites judiciaires contre lui jusqu’à présent – ses crimes continuent et sont toujours impunis! Manipulations et silences médiatiques à l’appui, aucun pays ou ONG n’a eu le courage de dénoncer ces inommables atrocités ! A voir et diffuser SVP, car çà continue malgré tout, il faut briser cette loi du silence inhumaine! Question : Qui a profité des prélèvements d’organes de ces innombrables victimes innocentes?🤔😲

Publié par

 

 

Qui est le leader politique le plus brutal et le plus malveillant de l’histoire moderne ? La plupart des gens diraient probablement Kim Jong-un, puisque la couverture médiatique de ses ambitions nucléaires a été la plus largement rapportée par les grands médias. Mais, à part Kim Jong-un, il y a un leader chinois qui est infiniment plus cruel.

Né le 17 août 1926, l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin est connu pour être arrivé au pouvoir par la corruption et le crime. Il se révèle être le tyran le plus fourbe et insensé de l’histoire moderne – en voici les raisons.

©Getty Images | Minoru Iwasaki-Pool

Jiang a gravi l’échelle politique à travers des intrigues et des complots sans fin, comme l’indique la série Anything for Power: The Real Story of Jiang Zemin (« Prêt à tout pour obtenir plus de pouvoir : La vraie histoire de Jiang Zemin »), publiée par Epoch Times.

©Epoch Times | Luis Novaes

Dans son ascension au pouvoir politique, il a été outrageusement extravagant et corrompu.

« Il a dépensé 900 millions de yuans (970 000 euros) pour acheter un avion de luxe pour son usage. Jiang tirait souvent de l’argent des fonds publics, par dizaines de milliards, pour que son fils fasse des affaires », lit-on dans une section des Neuf Commentaires sur le Parti communiste, une publication exhaustive qui examine en détail les caractéristiques du régime chinois pour en comprendre sa vraie nature et être averti de ses crimes. Il n’est pas surprenant que cette série en Neuf Commentaires soit interdite dans la Chine contemporaine, bien qu’elle ait provoqué depuis 2004 la démission de 300 millions de Chinois des 3 organes du Parti.

En outre, il a mené et mène une vie lubrique, ayant de nombreuses maîtresses, dont la chanteuse militaire Song Zuying.

©Getty Images | Feng Li
©STR/AFP/Getty Images

Après l’adoption le 1er mai 2015 d’une nouvelle loi permettant aux citoyens chinois de porter plainte contre un dirigeant actuel ou retraité du Parti, une vague sans précédent de poursuites contre le Jiang a commencé à affluer de toutes les régions de Chine et du monde entier.

En date du 15 juillet 2016, plus de 209 000 citoyens chinois avaient intenté des poursuites contre Jiang pour ses crimes contre l’humanité.

©en.minghui.org

Il a été poursuivi pour génocide, torture et crimes contre l’humanité dans 30 pays, dont les États-Unis, la Suisse, l’Australie, la Belgique, l’Espagne, Taïwan, Hong Kong, l’Allemagne et le Canada.

Cette vague de poursuites judiciaires contre l’ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) est devenue la plus importante poursuite internationale en matière de droits de la personne, au 21e siècle.

©Epoch Times | Edward Dai

Alors, quels crimes ce dictateur a-t-il commis ?

Au cours de son mandat à la tête du Parti communiste chinois de 1989 à 2002, Jiang a causé des dommages incommensurables à la Chine et s’est abaissé au plus bas niveau en déclenchant le 20 juillet 1999 un génocide brutal pour « éradiquer » le Falun Gong, une ancienne pratique de méditation basée sur les valeurs d’Authenticité, de Compassion et de Tolérance.

©minghui.org

Au départ, la plupart des hauts responsables du Parti communiste chinois (PCC), y compris dans le Politburo, ont refusé de se conformer à l’ordre de persécuter le Falun Gong, car ils savaient que la pratique spirituelle était très bénéfique pour la santé de la population et améliorait la moralité de la société dans son ensemble. D’ailleurs, même l’État avait soutenu le Falun Gong à maintes reprises avant 1999.

Cependant, Jiang Zemin a persisté, par jalousie personnelle, craignant que les 70 à 100 millions de pratiquants du Falun Gong – venant de tous les milieux et de toutes les couches de la société – ne constituent une menace pour le régime autoritaire de son Parti.

©en.minghui.org

« Les membres du Parti communiste, armés de marxisme, de matérialisme et d’athéisme, ne peuvent-ils pas vaincre le Falun Gong ? », avait écrit Jiang Zemin dans une lettre aux principaux membres du Parti, a rapporté Epoch Times.

En raison de ses ordres téméraires, d’innombrables pratiquants du Falun Gong ont été soumis à des traitements inhumains et à la torture dans les prisons, les centres de détention et les hôpitaux psychiatriques après avoir été envoyés dans ces lieux sans procès.

Reproduction d’une scène de torture par M. Zheng Shoujun : « Attaché » | Image : en.minghui.org

Avec l’intention d’éradiquer le Falun Gong, la méchanceté de Jiang a complètement dépassé les bornes. Il a mobilisé la police militaire, le bureau de la sécurité publique et les agents spéciaux, et a détourné d’énormes quantités des ressources financières et humaines de la Chine pour sa propre campagne de terreur.

Pour retourner l’opinion publique contre le Falun Gong, il a utilisé la machine de propagande du PCC pour diffuser des mensonges diffamatoires sur cette pratique, inondant la Chine d’ une campagne honteuse et induisant le monde mal informé en erreur. À l’époque, les médias étrangers, ne connaissant pas la vérité, ont republié la désinformation, ajoutant de l’huile sur le feu.

©Epoch Times | Luis Novaes

Le plus hideux de toute la propagande était le canular « d’auto-immolation », qui a été mis en scène sur la place Tiananmen le 23 janvier 2001 et diffusé en boucle à la télévision, à la radio et dans les journaux d’État pour mieux persécuter le Falun Gong. Ironiquement, le PCC a fait tout son possible pour empêcher toute couverture des moines bouddhistes tibétains qui se sont auto-immolés, mais lorsqu’il s’est agi de cette soi-disant auto-immolation, qu’ils ont minutieusement préparée à l’avance avec des caméras installées à différents angles, ils ont veillé à ce que toute la Chine en soit informée.

Ce canular a été prouvé par l’International Education and Development Agency (l’Agence d’éducation et de développement internationale) aux Nations Unies de Genève comme ayant été un complot du gouvernement pour tromper les gens.

©en.minghui.org

Le dictateur Jiang Zemin a même impliqué les membres des famille des pratiquants du Falun Gong et les superviseurs des unités de travail. Il a émis comme une directive explicite :« ruinez la réputation des pratiquants de Falun Gong, mettez-les en faillite financièrement et détruisez-les physiquement ». De plus, « si un pratiquant de Falun Gong est battu à mort, c’était, et c’est encore, considéré comme un suicide ».

©Epoch Times | Benjamin Chasteen

Par conséquent, les autorités du PCC peuvent faire tout ce qu’elles veulent avec les pratiquants du Falun Gong. Elles ordonnent aux étudiants en médecine et aux médecins de prélever de force les organes des pratiquants à vif et de vendre leur corps à des entreprises de plastination à des fins lucratives. On pense que l’usine de cadavres de von Hagens à Dalian profite également des prélèvements d’organes en Chine.

Ethan Gutmann, un écrivain d’investigation et chercheur renommébasé au Royaume-Uni, a déclaré qu’entre 2000 et 2005 il y a eu environ 65 000 pratiquants de Falun Gong qui ont été secrètement tués dans cette industrie de transplantation d’organes.

Depuis, ces horreurs n’ont cessé d’augmenter, au point qu’à l’heure actuelle on estime qu’il y a eu entre 1,5 et 2,5 millions de transplantations effectuées depuis le début de la persécution, et cela continue toujours aujourd’hui.

©EndOrganPillaging.org

En 2014, l’ancien ministre de la Santé de l’Armée populaire de libération du peuple chinois (PLA) et chef du Département de logistique générale, Bai Shuzhong, a révélé que c’est Jiang Zemin qui a ordonné les prélèvements d’organes, lors d’une enquête sous couverture menée par l’ONG américaine World Organization for Investigating the Persecution of Falun Gong (WOIPFG).

« À l’époque, c’était l’ex-Premier ministre Jiang… il y avait un ordre, une sorte d’instruction, qui disait de réaliser de telles choses, la transplantation d’organes… Parce qu’à l’époque, après que l’ex-Premier ministre Jiang a émis l’ordre, nous avons tous travaillé à l’encontre du Falun Gong… », a dit Bai dans une conversation téléphonique enregistrée.

©Epoch Times | Benjamin Chasteen

Pour garder la persécution secrète du reste du monde, Jiang Zemin a manipulé les gouvernements étrangers et les médias étrangers avec des incitations politiques et économiques. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tant de gouvernements sont restés silencieux sur cette question malgré la quantité alarmante de preuves crédibles ?

Malgré les efforts du régime Jiang pour dissimuler ce génocide sanglant, il est impossible que ces mensonges puissent durer éternellement.

« ‘The Real Story of Jiang Zemin’ (La vraie histoire de Jiang Zemin), chapitre 21, ‘Des vagues de litiges surgissent de partout autour du monde ; pris au piège de la justice, Jiang Zemin n’a aucun moyen de s’en sortir’ » | ©Epoch Times | Luis Novaes

Depuis plus de 18 ans, les pratiquants de Falun Gong du monde entier s’efforcent inlassablement de clarifier la vérité et d’exposer la persécution à la population mondiale.

« Tant de familles de pratiquants ont été brisées à cause de la persécution ; certains ont été tués pour leurs organes, alors comment pouvons-nous rester indifférents ? »,  a déclaré Zhu Keming, un millionnaire de Hong Kong.

Zhu a été l’une des premières personnes à déposer courageusement une plainte pénale contre Jiang auprès des plus hautes juridictions chinoises le 25 août 2000.

©Getty Images | Feng Li

Sur la base de l’avalanche de procès venant de Chine et de l’étranger contre le tyran , il s’agit seulement de savoir quand, et non pas si, Jiang Zemin et sa faction seront tenus responsables de leurs crimes odieux.

Version originale

Publicités

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s